1. Activité 2020
  2. Réunion travail 09112020

Compte-rendu d’activité de la SHVA Novembre 2020

 

Exposition pour les 50 ans de la ville avec l’équipe du Musée du Terroir: « Villeneuve d’Ascq, 50 ans et des millénaires ». Du 19 septembre 2020 au mois de février 2021. Présentation au maire le 7 octobre.

Conférence de Jacqueline Duhem en octobre pour l’association « Les amis du Vieux Somain » sur le thème du Massacre d’Ascq. 50 personnes ont assisté à cette conférence.

Deux numéros de la Revue du Terroir viennent de paraître rédigés et mis en pages par Bernard Théry : « Les poilus oubliés de Maubeuge ( Ascq, Annappes et Flers) » et « Les poilus prisonniers de Maubeuge et autres captifs d’Ascq, Annappes et Flers ». Recherche de Bernard Théry sur les Villeneuvois qui ont participé à la bataille de Maubeuge en septembre 1914 et leur détention dans des camps allemands durant la Première Guerre mondiale.Les généalogistes beaucoup de renseignements dans ces deux numéros de la Revue du Terroir.

Les deux revues seront distribuées lors de l’AG dont on ne peut pour le moment décider la date.

Préparation d’un livre : « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq » avec la participation de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture », de géographes, sociologues et historiens. Jean-Michel Nolf est en train de réaliser la maquette de l’ouvrage qui paraîtra en 2021. Entre 130 et 150 pages. Une souscription sera lancée pour faire face au financement.

En complément de l’ouvrage « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq », publication d’un numéro spécial de la Revue du Terroir en 2021 contenant une bibliographie sur la ville nouvelle réalisée par Isabelle Debruyne et les souvenirs de Pascal Percq, journaliste qui a vécu l’ensemble de l’aventure villeneuvoise.

 Le numéro 2 de « Un siècle de sport à Villeneuve d’Ascq » rédigé par René Beugin est prêt à être réalisé.

Recherche de Richard Belostyk sur l’urbanisation de Flers dans les années 30 et contacts avec Villeurbanne dont l’urbanisme aurait pu influencer l’urbanisme à Flers. L’article paraîtra dans « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq ». Richard Belostyk fera une conférence sur ce thème lors de l’AG.

Informatisation de la bibliothèque de la SHVA par Bernard Delvart.

Recherche en histoire locale sur l’Entre-deux-guerres dans les trois communes.

Travaux en commun avec nos amis allemands et européens dans le cadre d’Erasmus+.

Participation de Richard Belostyk au workshop de juillet à Bergisch-Gladbach en Allemagne (près de Leverkusen) avec nos amis allemands de la Opladener Geschichtsverein de Leverkusen sur l’Entre-deux-guerres, projet Erasmus avec Racibor (Pologne) , Oulu (Finlande), Lublijana (Slovénie), Bracknell (Grande-Bretagne), Schwedt, Jülich et Leverkusen en Allemagne.

Erasmus+/OGV

Projet : Espaces urbains Entre-deux guerres 1918-1939

Le projet « StadtRäume-Urban Spaces ». Une histoire culturelle européenne entre 1918 et 1939 : il s’agit de créer un kit pour faire un film multilingue et adapté pour chaque pays" dans le cadre du programme ERASMUS+

Ce partenariat visant l'éducation des jeunes adultes sera financé par des fonds européens. La sélection des documents est basée sur les avis d'experts internationaux et dépend du financement disponible pour l'action. Le montant maximal du financement est fixé à 447 271,00 euros pour l’ensemble des partenaires et des actions à venir. La Opladener Geschichtsverein von 1979 e.V. Leverkusen a reçu la notification de l’accord pour le financement le 1er octobre 2020.

Le projet "StadtRäume" va utiliser une forme numérique innovante pour le transfert de connaissances dédié à l'éducation des adultes sur le thème de la recherche en histoire urbaine. La base en est la coopération des sociétés d'histoire, des musées et des universités de huit villes européennes. L'accent est mis sur la création d'une collection de clips cinématographiques qui peuvent être compilés de différentes manières. En même temps, un guide didactique est en cours d'élaboration pour la conception de ce film, destiné à guider et à inspirer les personnes impliquées dans l'éducation historico-politique. Le canevas de ce film et le concept didactique seront développés en coopération avec tous les participants au projet des huit villes européennes de Bracknell (UK), Jülich (DE), Leverkusen (DE), Ljubljana (SI), Oulu (FI), Raciborz (PL), Schwedt/Oder (DE) et Villeneuve d'Ascq (FR).

La ville est comprise comme un espace social réunissant d’une part des conditions matérielles (architecture, infrastructures, institutions politiques et économiques, etc.), et d’autre part la conscience que la société urbaine a de la citoyenneté dans sa ville. En d'autres termes : la culture urbaine matérielle et la culture des idées sont dans une relation complémentaire l'une par rapport à l'autre.

 

En raison de leur nature et de leurs histoires différentes, les huit municipalités participant au projet sont bien placées pour décrire et comparer les différentes villes en tant qu'espaces culturels pendant les années 1918-1939. Les connaissances structurelles qui peuvent être acquises peuvent être transférées au présent et, en tant que telles, peuvent être rendues fructueuses dans l'éducation historico-politique des adultes.

Un atelier de lancement du 30 octobre au 1er novembre 2020 avec la participation de toutes les villes participantes et des partenaires du projet a mis en place le projet sous ses multiples facettes. Le maire de Leverkusen, Uwe Richrath, a assumé le patronage du projet.

Ont participé à cet atelier de façon virtuelle en raison de la Covid : Richard Belostyk dont la participation figure sur la Drop box du projet Seizie Stadt Urbs, Jean Perlein, et Sylvain Calonne. Trois étudiants qui devaient y participer n’ont pas été en mesure de le faire. Une rencontre zoom bilatérale a eu lieu le samedi 7 octobre pour déterminer ce que Villeneuve d’Ascq peut faire à l’intérieur du projet . Un atelier est prévu à Lublijana en mars 2021 et un autre à Villeneuve d’Ascq en novembre 2021 ou début 2022.

Le but est de faire découvrir l’espace sociétal et culturel de 1919 à 1939 sur le plan local, régional, national.

Pour la réalisation du film contacter :

à Villeneuve d’Ascq l’OMJC (Office Municipal de la jeunesse et de la culture)

Pour les événements la SHVA va contacter:

Le Théâtre d’à côté pour des pièces des années 1920-1930

Claire Danjou pour la chanson

La Médiathèque municipale pour la littérature de l’Entre-deux guerres. Concours de diction de poésies choisies chez les poètes des années 1920-1930

Voir aussi l’association Bavar et l’association les Amis de Maxence Van der Meersch.

L’Ecole de Musique pour la modernité musicale des compositeurs des années 1919-1939 avec concert

Pour un travail sur d’autres thèmes précis

Citoyens d’Europe sur l’idée d’union européenne entre les deux guerres (1919-39)

Association Louise Michel : le féminisme et l’émancipation des femmes de 1919 à 1939

Ligue des Droits de l’Homme Pacifisme des années 1920 et mouvements antifascistes des années 30

Cinéma « Le Méliès » pour un festival des films franco-allemands pour un festival de films 1920-1930

Compte-rendu de la réunion de travail « Zoom » du 9 novembre 2020

Présents : Jean-Michel, Jacqueline, Gérard, Bernard Delvart, Richard, Isabelle, Jean Perlein, Sylvain et Danièle.

Excusée : Marie-Paule.

Jacqueline signale qu’elle a fait une conférence en octobre pour « Les amis du Vieux Somain » sur le thème du massacre d’Ascq. 50 personnes étaient présentes.

Jacqueline signale aussi quelques modifications à faire sur le site de la SHVA en particulier « société histiroque ». Il faut mettre à jour les revues sur le site. La dernière mentionnée est le n°59. Sylvain souhaite que la table des matières figure sur le site. « Nouvelle adhésion » : écrire 2020-2021 (et non 2019). Plutôt que d’indiquer des conférences déjà faites, indiquer les projets pour 2021. Gérard fera les modifications.

L’exposition « Villeneuve d’Ascq 50 ans et des millénaires » est au point mort étant donné le confinement. Un catalogue sera fait en commun par la SHVA, le Musée du Terroir et l’INRAP. Mais rien ne peut avancer car l’INRAP ne peut pas utiliser zoom pour une réunion.

Les deux revues rédigées par Bernard Théry sur la bataille de Maubeuge et les Poilus d’Ascq, Annappes et Flers et les prisonniers des trois villages faits à la suite de cette bataille sont imprimées. Dans ces deux revues figurent de nombreux renseignements généalogiques. Mais il y aura un problème de distribution : étant donné la situation sanitaire, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir réunir l’assemblée générale en février. Plusieurs solutions : le porte à porte, un mail invitant à venir les chercher à la Ferme Saint Sauveur, un article dans la Tribune.

René Beugin a rédigé le numéro 2 de la revue sur « 100 ans de sport à Villeneuve d’Ascq » et il nous l’a apporté. Il paraîtra en 2021. Jean-Michel s’occupera de ce numéro après avoir terminé le livre sur VA « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq ».

Une prochaine revue complètera le livre sur VA. Isabelle va faire une bibliographie des articles et livres parus sur la ville nouvelle, elle a aussi des documents des archives municipales. Son fils assurera la mise en page.  Pascal Percq écrira un article sur les premières années de la ville, lorsqu’il était jeune journaliste à Nord Eclair.

Le livre « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq » est terminé. 10 articles ont été réunis. Jean-Michel est en train d’en faire la maquette. Il comportera environ 150 pages, des photos en noir et blanc et en couleurs.  Nous pouvons utiliser le logo des 50 ans de la ville (il sera sur la 4e de couverture). Dès que le livre sera maquetté, des demandes de devis seront faites auprès des imprimeurs.

Finances de la SHVA

La demande de subvention 2021 a été envoyée en octobre. Nous avons demandé 4000€ car la publication de « Genèse et développement de la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq » va coûter cher.

Bernard Delvart et Gérard ont acheté des étagères pour la bibliothèque. Bernard Delvart et Bernard Debruyne les ont installées.

Marie-Paule et Monsieur Quiquempois ont fait un don de livres à la SHVA

Travail sur l’urbanisation à Flers (1920-1930)

Richard devait faire une communication sur ce sujet au workshop en Allemagne. Mais il n’a pas été possible d’y aller. Richard a donc envoyé son texte et un power point avec les images pour que sa communication soit publiée et visible par tous les participants. Le texte été traduit en allemand par Richard. On peut trouver la communication sur la drop box de la SHVA. Richard nous fera partager ses découvertes sur le projet d’urbanisation de Flers lors d’une conférence avant l’assemblée générale.

Projet européen avec l’OGV financé par Erasmus+: « Espaces urbains entre les deux guerres ».

Ce projet concerne 8 villes en Europe : Leverkusen, Schwedt/Oder et Jülich (Allemagne), Villeneuve d’Ascq, Bracknell (Grande-Bretagne), Racibor (Pologne), Lublijana (Slovénie), Oulu (Finlande)

Financement européen : 447 000€

Financement de la ville de Leverkusen et du Land de Rhénanie-Westphalie : 170 000€.

Nous ne savons pas quel budget nous sera alloué pour le projet sur l’ensemble de la somme accordée par l’Union européenne. Des déplacements sont prévus à Lublijana, Oulu, Bracknell mais nous ne savons pas si c’est à nos frais ou non. Pour les déplacements en Allemagne, c’était pris en charge.

But : étude socio-culturelle de nos villes entre les deux guerres. L’idée est de réaliser un film à destination des ados et des jeunes adultes au travers des 8 villes pendant cette période.

Pour réaliser ce film, chaque pays doit trouver des partenaires pour mettre en scène des clips (une centaine en tout à partir desquels le film sera fait). Pour Villeneuve d’Ascq : Jean Perlein va contacter l’OMJC. On peut maintenant filmer avec des appareils photos reflex. L’OMJC propose des formations pour les jeunes. On peut aussi utiliser cette possibilité.

Il faut aussi créer des événements, des expositions. Pour nous aider nous pouvons contacter différentes associations villeneuvoises : le Théâtre d’à côté, l’association « Sur la grand route », BAVAR (association qui regroupe les bibliothèques associatives à VA), l’Ecole de Musique, la Médiathèque municipale.

On peut aussi utiliser les textes de Maxence Van der Meersch pour des lectures orales: »Quand les sirènes se taisent », « Pêcheurs d’hommes », « La fille pauvre », « Corps et âmes » (traduit en allemand). Isabelle se renseigne auprès de la médiathèque de Wasquehal. La médiathèque de Roubaix a mis tous les textes de VdM en ligne.

On peut trouver des pièces des années 20-30 (voir les ayants-droit de Jean des Marchenelles, auteur originaire d’Annappes), des chansons (Claire Danjou), des films. On peut aussi travailler sur le patrimoine bâti (architecte Pagnerre). Faire une recherche de photos et de cartes postales (voir notamment Manu Lopez).

Il faut travailler par thèmes et sur des catégories précises ( voir tableau déjà envoyé dans un mail précédent) : idée d’union européenne entre les deux guerres, idée de la Paix (1919-1939), voir les relations Briand-Streseman.

Autre thème : l’émancipation des femmes. Contacter l’ « association Louise Michel ». Y a-t-il des femmes liées au combat pour l’émancipation des femmes dans les trois communes ?

On travaille avec les moyens de l’Europe.

Le film doit être prêt en 2023.              

Les workshops.

Ils se font en anglais ou en allemand. L’anglais est compris par tous les participants sauf les Polonais et les Allemands de Schwedt ( ex RDA).

Deux workshops ont eu lieu cette année : le premier en juillet et le second le week end de la Toussaint. Tous deux ont eu lieu à une quinzaine de de km de Leverkusen à Bergisch-Gladbach.

Le prochain aura lieu au printemps à Lublijana et le suivant en novembre 2021 ou début 2022 à Villeneuve d’Ascq. Cela demande de la préparation : trouver un lieu pouvant accueillir environ 70 personnes avec une grande salle et plusieurs petites salles, trouver un lieu d’hébergement si possible au même endroit que les salles (c’ était le cas à Bergisch-Gladbach) ou à proximité. Plusieurs possibilités à VA : pour les salles :l’Espace Culture de Lille 1, l’ESPE ; pour l’hébergement et les repas : l’ hôtellerie des chercheurs invités par Lille 1 et le restau U (si Espace Culture de Lille 1), l’hôtel Kyriad (si ESPE). Le problème est que le workshop doit se tenir un week end.

Recherche de documents

Nous devons trouver des documents locaux, régionaux et nationaux. Pour cela, il est possible d’utiliser la Presse : journaux d’opinion, Grand Echo du Nord, Journal de Roubaix…. On peut comparer les contenus. Sujets : les Etats Unis d’Europe, le 6 février 1934, le Front Populaire, la montée des nationalismes.

Proposition de Richard : dans le cadre de Commenius, Richard a fait un travail sur la citoyenneté européenne avec ses élèves de Terminale qui pourrait être refait avec des étudiants. La première année ,il s’agissait de trouver des valeurs (40) , les élèves les ont classées. Les élèves ont ensuite réalisé une enquête : les élèves répondaient à un questionnaire sur chaque pays demandant de trouver 3 à 5 dates sur chaque pays  au niveau européen et mondial, de citer des lieux significatifs (Europe, monde). Cela a permis d’avoir la vision des jeunes au début du XXIe siècle.

Ce travail pourrait être refait par les étudiants qui travaillent avec nous : Anas (Sciences Po Lille), Alban (SKEMA) et Zoé (Sciences Po Lille) auprès de leurs camarades (une soixantaine). Les questions peuvent porter sur les dates, les personnages, les événements, 1939 en France et dans les villes partenaires du projet. Cette démarche pourrait être faite dans chacun des pays partenaires. La proposition peut être faite rapidement à Michael Gutbier.

Pour réaliser cette enquête, il faut avoir l’accord de l’établissement. Cela pourrait entrer dans le cadre de TP. Pour cela, on peut contacter Elise Julien, professeur à Sciences PO qui est déjà informée du projet Erasmus+.

Organisation.

Gestionnaires de projet : Sylvain, Jean et Richard

Responsable financier : Bernard Delvart et Jean-Michel (remplaçant)

Documentation : Jacqueline, Richard, Danièle

Relations publiques : Sylvain

Webmaster : Gérard

Jeunes : Alban

Divers

Le 2 décembre, Jacqueline fera une conférence sur la SDN « Entre rêve et désillusion ». Elle la fera également pour la SHVA.

Isabelle va nous envoyer le règlement en matière de droit d’utilisation des images.

Gérard va créer un onglet à propos du projet sur le site de la SHVA.

Une réunion en présentiel aura lieu chaque année et une réunion zoom par trimestre pour les chefs de projet. Pour le responsable financier, une réunion par zoom et une en présentiel  chaque année. Il faut faire des factures pour obtenir le remboursement.

Dans ce projet, la SHVA est seule alors que d’autres associations travaillent avec l’université : Bracknell, Lublijana, Oulu, Leverkusen. Schwedt travaille avec le musée de la ville. L’association de  Jülich est seule mais travaille avec l’OGV.

Le zoom du samedi 14 novembre.

La discussion a porté sur le contenu du programme du workshop de fin octobre à Bergisch Gladbach.

Prochaine réunion le 25 janvier à 14h par zoom.

                                                                      Danièle